Politique : Christiane Taubira, une voix forte au sein de la gauche

Christiane Taubira a quitté son poste de ministre de la Justice. Retour sur son parcours avec France 3.

FRANCE 3

Ce mercredi 27 janvier, Christiane Taubira a fait ses adieux au gouvernement. En désaccord sur la position de l'exécutif sur la déchéance de nationalité, elle a préféré quitter son poste de garde des Sceaux. "Elle a mis ses actes en conformité avec ses convictions. Elle a choisi d'être fidèle à ses valeurs plutôt qu'à des hommes", déclare le député PS Laurent Baumel. Alain Juppé parle d'une "décision qui (l')honore" tandis que sur Twitter, Marine Le Pen évoque "une bonne nouvelle".

Son combat pour le mariage pour tous

Détestée ou adulée, Christiane Taubira ne laissait pas indifférent. Femme d'autorité, elle s'opposait de temps à autres à Manuel Valls. La figure de la  gauche de la gauche a été une cible pour la droite et l'extrême droite pendant son mandant au ministère de la Justice. Elle fit même l'objet d'attaques racistes.

Son combat pour le mariage pour tous restera dans les mémoires. Certains se souviendront qu'en 2002, elle s'était présentée face à Lionel Jospin lors de la présidentielle. Proche des frondeurs socialistes, adeptes des références littéraires, Christiane Taubira retrouve toute sa liberté ce mercredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christiane Taubira lors de son départ du ministère de la Justice, le 27 janvier 2016 à Paris.
Christiane Taubira lors de son départ du ministère de la Justice, le 27 janvier 2016 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)