Paris : non, la statue de Jeanne d'Arc n'a pas été vandalisée

Contrairement à ce qu'affirment plusieurs figures d'extrême droite, la statue de Jeanne d'Arc, qui se situe place des Pyramides à Paris, n'a pas été dégradée, rapporte le HuffPost. 

La statue de Jeanne d\'Arc, place des Pyramides, à Paris, le 3 avril 2019.
La statue de Jeanne d'Arc, place des Pyramides, à Paris, le 3 avril 2019. (MANUEL COHEN / AFP)

"La christianophobie sévit en toute tranquillité et dans le silence des médias !", s'indigne sur Twitter, lundi 24 juin, le député RN du Gard, Gilbert Collard. Il est vite rejoint par Jean-Marie Le Pen qui dénonce, lui, "un attentat à la dignité de tous les Français". La présidente du Parti chrétien-démocrate, Christine Boutin, préfère elle relayer un tweet du journal Valeurs actuelles qui titre "Paris : la statue de Jeanne d'Arc dégradée". 

Image à l'appui, l'hebdomadaire explique que "l'étendard de la statue de Jeanne d'Arc à Paris a été retrouvé brisé". Sauf que la statue n'a subi aucune dégradation, indique le HuffPost. Contactée par le site d'information, la Direction régionale des affaires culturelles d'Ile-de-France (DRAC) indique que l'étendard "menaçait de tomber" car il était en mauvais état. Il a donc été retiré et est, en ce moment, "en restauration". Il sera bien remis en place "dans les meilleurs délais"