Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Pacte de responsabilité : "Le compte n'y est pas", dénonce le patron du Medef

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Pierre Gattaz attend des précisions de François Hollande. Il veut notamment connaître le montant total des allègements de charges promis aux entreprises.

Le patron du Medef en voudrait-il plus ? Pierre Gattaz, a expliqué, mardi 21 janvier sur France 2, qu'il attendait de François Hollande qu'il "précise les objectifs" du pacte de responsabilité, en particulier le montant total des allègements de charges promis aux entreprises, avant la présentation de ses vœux aux acteurs de l'économie.

"Le discours du président de la République a été bon", a admis le patron des patrons, quelques heures avant que le président de la République ne présente ses vœux aux forces vives de l'économie et de l'emploi. Mais "le compte n'y est pas" en matière de baisse de charges sur les entreprises, a tempéré l'industriel.

Pas d'engagement écrit sur les créations d'emplois

Lors de sa conférence de presse à l'Elysée, il y a une semaine, le chef de l'Etat a promis des allègements de charge de 30 milliards d'euros d'ici 2017. Mais Pierre Gattaz n'est pas satisfait. "Il faut absolument qu'il précise. Est-ce qu'on est à dix milliards, vingt milliards, cinquante ou cent ?", a-t-il fait mine de s'interroger. Le patron du Medef a déploré l'écart de compétitivité existant avec l'Allemagne. 

Il a par ailleurs refusé une nouvelle fois de s'engager sur la création d'un million d'emplois en cinq ans dans le cadre de ce même pacte de responsabilité. "C'est un objectif, un million d'emplois, ce n'est pas un engagement ferme", a-t-il souligné, excluant d'avance toute promesse écrite sur le sujet. 

"La clé de voûte de tout ça, c'est la baisse des dépenses publiques", a tranché le dirigeant syndical. Pour faire des économies, il a proposé la fusion des départements et des régions ainsi que l'optimisation de la sécurité sociale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pacte de responsabilité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.