Le député écologiste Aurélien Taché accusé d'avoir perturbé une pièce de théâtre à Paris

Le metteur en scène Benjamin Guillard a reproché au député de la Nupes d'avoir applaudi "de manière absurde" pendant sa pièce, "invectivant le comédien jusqu'à ce que ce dernier s'interrompe".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député Aurélien Taché, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 19 mai 2020. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / AFP)

Un metteur en scène accuse le député écologiste Aurélien Taché d'avoir "perturbé" une représentation de sa pièce dans un théâtre parisien, mardi 6 décembre, tout en étant en état d'ébriété, ce dont l'élu se défend.

"Ce [mardi] soir, le député Aurélien Taché, totalement saoul a profondément perturbé la représentation. Parlant fort, applaudissant de manière absurde, invectivant le comédien jusqu'à ce que ce dernier s'interrompe et lui demande de sortir", a tweeté Benjamin Guillard, dont la pièce Lettres à Anne est jouée au Théâtre Lepic, à Paris.

"Il a ensuite lamentablement menacé le régisseur de représailles. C'était absolument hallucinant et lamentable. Pour qui vous prenez-vous, Aurélien Taché ? Dans quel monde vivez-vous ?", s'est indigné le metteur en scène.

Une scène "qui a duré deux minutes" 

Auprès de l'AFP, Aurélien Taché a estimé que ses applaudissements "n'étaient pas appropriés". Tout en ajoutant : "Je suis parti dès qu'on me l'a demandé. En râlant, c'est vrai, mais je n'ai invectivé personne. Il n'y a rien de bien méchant", a-t-il souligné.

Dans le journal Libération, le député du Val-d'Oise s'est dit "vraiment surpris" de l'ampleur prise par une scène "qui a duré deux minutes". Il a dit avoir "applaudi" et donc "un peu naïvement perturbé la représentation".

"Et au même moment, un téléphone a sonné, ce qui a contribué au brouhaha. Ensuite, j'ai voulu applaudir sans faire de bruit, en agitant les mains. Ce que l'acteur n'a pas compris, et il m'a donc demandé de sortir. Ce que j'ai fait ! Certes, en râlant, en disant que c'était inadmissible, mais je suis sorti", a encore ajouté le député, affirmant qu'il avait "bu un verre ou deux avant" la pièce.

A ce stade, le groupe écologiste ne prévoit pas de sanction contre Aurélien Taché et attend d'en savoir plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nouvelle Union populaire écologique et sociale - Nupes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.