Notre-Dame-des-Landes : reprise des affrontements

Les affrontements ont repris ce lundi 23 avril à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Ces derniers jours, pourtant, une relative accalmie était observée. Pourquoi ce nouvel embrasement ?

Voir la vidéo
France 2

Les grenades lacrymogènes sont de retour sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ce lundi 23 avril. Une centaine de zadistes font face aux gendarmes arrivés en force dès ce matin. Un véhicule blindé est même déployé. Les forces de police ont pour ordre d'empêcher la levée de nouvelles barricades. Dans les champs, les pelleteuses ont repris le travail. Quelques ruines d'habitations sont déblayées rapidement.

Les forces de l'ordre se déploient à nouveau

Du côté des zadistes, c'est la surprise et la colère. Ces manifestants-là ne défendent pas un projet agricole. Deux semaines après le début des expulsions, les forces de l'ordre se déploient à nouveau en nombre autour de la ZAD, multipliant les contrôles et interdisant l'accès à tous les véhicules. Cette présence policière est plutôt inattendue après plusieurs jours de discussion et de signes d'apaisement de la part de la préfecture et de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des zadistes font face aux gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, le 12 avril.
Des zadistes font face aux gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, le 12 avril. (FRED TANNEAU / AFP)