Notre-Dame-des-Landes : opération d'évacuation face aux zadistes

Le journaliste Clément Le Goff se trouve en direct de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) où une opération d'évacuation a lieu ce jeudi 17 mai.

Voir la vidéo
France 2

Face à l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ce jeudi 17 mai, les occupants qui restent sont les plus déterminés. "Ils sont environ 400, selon les gendarmes, dont la moitié sont des militants radicaux. Clairement, ils ont été surpris ce matin par la rapidité d'intervention des forces de l'ordre", explique le journaliste Clément Le Goff en direct sur place.

Des affrontements sporadiques

Les zadistes affirment attendre des renforts de l'extérieur. "Ils dénoncent ce qu'ils qualifient de double discours de l'État. D'un côté, le dialogue avec une quinzaine de projets agricoles acceptés en début de semaine. De l'autre, la force, à laquelle ils répondent par des jets de pierre et des cocktails Molotov. Désormais, ce sont les bulldozers qui doivent entrer en action cet après-midi, alors que des affrontements sporadiques sont toujours signalés à différents endroits de la ZAD", rapporte le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des barricades érigées sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 16 mai 2018.
Des barricades érigées sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 16 mai 2018. (ESTELLE RUIZ / CROWDSPARK / AFP)