Notre-Dame-des-Landes : les zadistes reçoivent des renforts en nombre

Les gendarmes semblent avoir du mal à bloquer tous les accès à la ZAD, et des renforts gonflent les rangs des occupants.

Voir la vidéo
France 3

À première vue, difficile de s'infiltrer sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Les entrées stratégiques sont bloquées par les gendarmes, mais certains tentent leur chance pour rejoindre leurs camarades. "Si on n'essaye pas, on est sûr de ne pas y arriver", indique une soutien des zadistes. Une équipe de France 2 a tenté de prendre le même chemin.

"Ça ne me fait pas peur de mourir ici"

"Après trois quarts d'heure de marche, nous sommes arrivés dans la ZAD, nous avons donc pu contourner tous les barrages de gendarmerie", explique Manon Bougault, journaliste de France 2. Les zadistes ont demandé des renforts depuis plusieurs jours, et l'appel a été entendu. Sac sur le dos et tente à la main, ils affluent de toute la France. "Il y a des risques, faut savoir pourquoi on vit, quelles sont nos valeurs (...), ça ne me fait pas peur de mourir ici", assume un renfort visage couvert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des zadistes tentent de résister lord de l\'opération d\'expulsion des forces de l\'ordre à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 10 avril.
Des zadistes tentent de résister lord de l'opération d'expulsion des forces de l'ordre à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 10 avril. (LOIC VENANCE / AFP)