Notre-Dame-des-Landes : la manifestation de Nantes dégénère

Au lendemain de la fin des opérations d'expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), des manifestations à Nantes ont dégénéré ce samedi 14 avril.

Voir la vidéo
france 3

À Nantes (Loire-Atlantique), la manifestation de ce samedi 14 avril pour la défense de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes a tourné en un face à face entre casseurs et CRS. La contestation a pris des allures de guérilla urbaine dans les rues de la ville. Face aux projectiles en tout genre, les forces de l'ordre répliquent avec des gaz lacrymogènes et un canon à eau. Les fauteurs de trouble retirent des pavées pour les lancer sur les policiers.

Des casseurs parmi les manifestants

En début d'après-midi, une première manifestation a rassemblé cheminots, étudiants et plus largement tous ceux hostiles à la politique du gouvernement. Deux heures plus tard, ils sont rejoints par un autre cortège, celui en soutien aux zadistes de Notre-Dame-des-Landes. C'est alors que la situation se tend, car au milieu des manifestants, des casseurs cherchent à en découdre avec les forces de l'ordre. Dans la ZAD, le face à face se poursuit aussi avant un grand rassemblement prévu demain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant face aux forces de l\'ordre, samedi 14 avril à Nantes (Loire-Atlantique), lors d\'une manifestation en soutien aux occupants illégaux de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. 
Un manifestant face aux forces de l'ordre, samedi 14 avril à Nantes (Loire-Atlantique), lors d'une manifestation en soutien aux occupants illégaux de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.  (DAMIEN MEYER / AFP)