Notre-Dame-des-Landes : de nouvelles expulsions sous tension

Les forces de l'ordre se sont à nouveau déployées sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ce jeudi 17 mai. Cette fois-ci, il s'agit de faire partir les occupants qui ne s'inscrivent dans aucun projet déposé en préfecture.

Voir la vidéo
France 2

La deuxième opération d'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) a débuté tôt dans la matinée, ce jeudi 17 mai. Les forces de l'ordre appliquent une stratégie d'encerclement progressif. Les militaires démantèlent d'abord une par une chaque barricade. Certaines sont en feu. Dans la plaine, c'est ensuite un face à face entre des centaines de militaires et les derniers zadistes, les plus déterminés.

Tous les lieux de vie occupés ont été repris

Lentement, les forces de l'ordre approchent des ultimes camps à démanteler, ceux qui ne s'inscrivent dans aucun projet agricole reconnu par les autorités. Les zadistes tentent de se défendre. Certains se replient face aux ultimes sommations des gendarmes et finissant ensuite par évacuer les lieux. Les occupants laissent derrière eux un campement rudimentaire. La gendarmerie annonce avoir repris tous les lieux de vie encore occupés ce matin. Leur démantèlement a désormais commencé. Les autorités espèrent qu'il sera, cette fois-ci, définitif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des zadistes font face aux gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, le 12 avril.
Des zadistes font face aux gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, le 12 avril. (FRED TANNEAU / AFP)