Les 4 Vérités - Aurore Bergé : "Personne n'avait osé trancher" sur Notre-Dame-des-Landes

La députée LREM des Yvelines, invitée des 4 Vérités, souligne le choix fort du gouvernement d'abandonner le projet d'aéroport malgré les critiques.

FRANCE 2

La décision du gouvernement d'abandonner le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes a été approuvée par une majorité de Français. Les partisans reprochent à Emmanuel Macron d'avoir cédé face aux zadistes. "Les Français attendaient qu'on prenne une décision. Ce projet était discuté depuis 50 ans et personne n'avait osé trancher, indique Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, invitée des 4 Vérités. Le président a demandé l'avis des experts, le Premier ministre a rencontré l'ensemble des parties prenantes. Il y a eu une décision et c'est ce qui était attendu."

D'autres projets menacés ?

D'autres opposants à des projets majeurs en France pourraient surfer sur l'abandon de Notre-Dame-des-Landes pour réclamer la même décision, notamment à Bure et sur la ligne Paris-Turin. "Ce n'est pas la victoire de quelques activistes. Ça allait bien au-delà. Il doit y avoir d'autres grands projets en France, comme le Grand Paris Express. Chacun peut faire valoir son point de vue, mais il faut que ce soit dans un cadre républicain et non pas par des occupations", précise Aurore Bergé.

Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines.
Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines. (FRANCE 2)