Affaires des écoutes : Nicolas Sarkozy renvoyé en correctionnelle

Le parquet national financier a décidé de renvoyer l'ancien chef de l'État devant le tribunal correctionnel dans le cadre de l'affaire dite "des écoutes" pour "corruption" et "trafic d'influence". Ses avocats vont faire appel.

France 2

Une semaine après avoir été mis en examen dans le dossier libyen, Nicolas Sarkozy est désormais renvoyé en correctionnelle dans une autre affaire. L'ancien chef de l'État est poursuivi pour "corruption" et "trafic d'influence". Il encourt 10 ans de prison. À ses côtés, son avocat Thierry Herzog et un haut magistrat, Gilbert Azibert, sont également renvoyés devant un tribunal.

Appel de la décision

Placé sur écoute début 2014, Nicolas Sarkozy est suspecté d'avoir voulu, via son avocat, obtenir du magistrat des informations concernant le dossier Bettancourt. En échange, l'ancien président se serait engagé à intervenir pour que le magistrat obtienne un poste à Monaco. Aujourd'hui à la retraite, ce dernier n'a jamais quitté Paris. Dans un communiqué, les avocats de Nicolas Sarkozy ont annoncé qu'ils allaient faire appel de cette décision.

Le JT
Les autres sujets du JT
(IAN LANGSDON / POOL)