Cet article date de plus de deux ans.

Nicolas Hulot a créé un "électrochoc", "pour que chacun se ressaisisse", estime le député LREM Matthieu Orphelin

Le député, proche de Nicolas Hulot, a commenté sur franceinfo la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Matthieu Orphelin, député La République en marche du Maine-et-Loire, sur franceinfo. (FRANCEINFO)

"Il était là pour que ça marche", a réagi le député LREM du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin sur franceinfo, après l’annonce de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement, mardi 28 août. En prenant cette décision, Nicolas Hulot a créé un "électrochoc", "en disant je pars du gouvernement, pour que chacun se ressaisisse", a affirmé Matthieu Orphelin.

>> DIRECT. Les conséquences de la démission surprise de Nicolas Hulot

"L’écologie, c’est toujours un combat parce que ça change les habitudes et changer les logiques politiques, d’investissements, de société, de consommation, c’est toujours difficile et c’est ce qui me plaît chez Nicolas Hulot, jamais il n’a rien lâché sur l’exigence qu’il faut avoir", a poursuivi ce très proche du ministre démissionnaire.

"Le changement climatique c’est un enjeu qui doit être mis en top priorité. La faute, à chacun d’entre nous", a alerté Matthieu Orphelin.

Aujourd’hui, collectivement, nous ne sommes pas à la hauteur des enjeux écologiques. Il faut faire plus

Matthieu Orphelin

à franceinfo

"Il faut penser différemment, y compris dans les choix budgétaires, dans les choix politiques qui sont faits parce que se joue l’avenir de notre société", a répété l'ancien porte-parole de la Fondation pour la nature et l’homme que dirigeait Nicolas Hulot. 

Des "avancées" malgré tout

Matthieu Orphelin préfère rappeler les "avancées" qui ont pu se faire grâce au ministre de la Transition écologique, resté 15 mois au sein de ce gouvernement. "Il a réussi notamment à ce que le gouvernement acte un plan climat dès le premier mois du quinquennat (…) sur des nouveaux dispositifs pour accompagner les entreprises et les citoyens, pour les accompagner dans la transition énergétique, sur la fiscalité écologique, le plan biodiversité, la fin des hydrocarbures en France… Il a été de ceux qui ont poussé pour que la loi Agriculture et alimentation soit la plus ambitieuse possible sur les questions de santé", a rappelé le député.

Pour Matthieu Orphelin, Nicolas Hulot a juste été "sincère" et a dû faire face "au lobby du conservatisme".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.