Présidentielle 2022 : "Attention, on ne va pas déménager un peuple", dit Nicolas Dupont-Aignan

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : "Attention, on ne va pas déménager un peuple", dit Nicolas Dupont-Aignan
Article rédigé par
C. Gascard - France 3
France Télévisions

Nous sommes à deux semaines du premier tour de la présidentielle. Le candidat Nicolas Dupont-Aignan, du parti Debout la France, est présent samedi 26 mars sur le plateau du 12/13.

Les Français se mobilisent pour accueillir les Ukrainiens. Près de 30 000 réfugiés de guerre, principalement des femmes et des enfants, sont déjà arrivés en France. "Le gouvernement en fait-il assez selon vous ?", demande Christophe Gascard à Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à l’élection présidentielle, présent samedi 26 mars sur le plateau du 12/13. "C’est un devoir moral, c’est une crise humanitaire. (...) Simplement moi je dis : attention, on ne va pas déménager un peuple", indique l’homme politique.

2,5 % des intentions de vote

Nicolas Dupont-Aignan demande qu’un "vrai plan de paix" soit mis en œuvre, "car on peut arrêter cette guerre et il faut un compromis". Il a proposé "la neutralité de l’Ukraine, une autonomie pour le Donbass et le retrait des troupes russes". Par ailleurs, la conséquence de la guerre, c’est l’envolée des prix du carburant. La remise à la pompe pourra aller jusqu’à 18 centimes d'euro par litre, "une plaisanterie" selon le candidat Debout la France qui, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour "Le Parisien", est crédité à 2,5 % des intentions de vote.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.