Les 4 Vérités : Emmanuel Macron, "de la tromperie" pour Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan était l'invité des 4 Vérités sur France 2 ce lundi 30 avril.

Caroline Roux recevait ce lundi 30 avril Nicolas-Dupont-Aignan dans les 4 Vérités. Emmanuel Macron célèbrera le 7 mai prochain sa première année à la tête du pays. Et de cette année de mandat, Nicolas Dupont-Aignan retiendra "la tromperie".

"Quand j'étais petit, il y avait dans les boulangeries des pochettes surprises et en fait il n'y avait rien dedans, un tout petit cadeau, et si je prends cette image, c'est que je crois que cela ressemble à cette première année. C'est à dire une communication parfaite, une propagande incroyable, et quand on regarde la réalité, c'est de la tromperie", confie en plateau le patron de Debout la France.

La réforme va affaiblir la SNCF

Pour Nicolas Dupont-Aignan, la réforme de la SNCF n'en est pas une. "Elle va aboutir à quoi ? À ouvrir à la concurrence, c'est à dire avoir des trains italiens, allemands, avec des conducteurs polonais, c'est-à-dire une mise en concurrence qui va affaiblir la SNCF, et faire en sorte que la SNCF n'ayant plus de profits sur les lignes rentables ferme les petites lignes en province", assure le député de l'Essonne.

Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne, président de Debout la France.
Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne, président de Debout la France. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)