Mort de Valéry Giscard d’Estaing : trente ans de rivalité avec Jacques Chirac

Valéry Giscard d’Estaing, rival de Jacques Chirac ? Les deux hommes politiques ont été de véritables frères ennemis pendant plus de trente ans.

France 2

Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac se sont livrés une bataille sans merci pour la quête du pouvoir, entre petites phrases et trahisons. Ils symbolisent un demi-siècle de méfiance, d’incompréhension et parfois de haine. Pourtant, leur relation avait plutôt bien commencé. En 1974, le jeune président Giscard, 48 ans, nomme le non moins jeune Chirac, 42 ans. Le couple ne fonctionnera jamais. Si ce sont des petites scènes, elles en disent long sur leur rapport. Devant les caméras, VGE refuse ostensiblement la main que lui tend son Premier ministre.


Démission à l’été 76


Jacques Chirac, dans ses mémoires, raconte qu’à l’été 76, le chef de l’Etat l’invite avec son épouse, mais le fait asseoir sur des chaises ordinaires, se réservant les sièges présidentiels. Une version contestée par VGE, qui convie aussi à la table son moniteur de ski. Rien ne va plus entre les deux hommes. Le 25 août, Jacques Chirac remet la démission de son gouvernement au président. "Je ne dispose pas des moyens que j’estime aujourd’hui nécessaires", affirme-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Valéry Giscard d\'Estaing et son Premier ministre, Jacques Chirac, à l\'Elysée, le 24 décembre 1974.
Le président de la République Valéry Giscard d'Estaing et son Premier ministre, Jacques Chirac, à l'Elysée, le 24 décembre 1974. (AFP)