Mort de Valéry Giscard d’Estaing : le jour où le président s’est invité à dîner chez des familles

Valéry Giscard d’Estaing, friand des bains de foule, s’invitait à dîner chez les Français. Des soirées inoubliables pour les familles concernées.

FRANCE 2

Orléans, 31 décembre 1975 : à quelques heures du réveillon, Annick Baschou n’a encore rien dit à sa famille. Elle a dû garder secrète jusqu’au dernier moment l’identité de son invité mystère. Et c’est à 20 heures, devant la télévision, qu’elle la révèle devant ses enfants. Devant les voeux télévisés du président Valéry Giscard d’Estaing, Annick leur dit "voilà notre invité de tout à l’heure". "J’avais fait un lapin en sauce, parce que mon mari élevait des lapins. Et puis j’avais fait un gâteau maison", se souvient-elle.

Petit-déjeuner surprise

L’idée avait germé chez le président un an plus tôt, quand il invite quatre éboueurs du quartier de l’Élysée à partager son petit-déjeuner. Il souhaite prolonger l’expérience. Joëlle, 18 ans à l’époque, et sa petite soeur Isabelle, écrivent alors, en se disant "pourquoi pas nous". 45 ans après, Joëlle se souvient du jour où l’Élysée a prévenu ses parents que le chef de l’État allait venir manger.

Le JT
Les autres sujets du JT
24 octobre 1975 : Valéry Giscard d\'Estaing dîne à la table de la famille Nehou, à Grossœuvre (Eure). Le président s’est ainsi régulièrement invité chez les Français, souhaitant \"regarder la France au fond des yeux\". 
24 octobre 1975 : Valéry Giscard d'Estaing dîne à la table de la famille Nehou, à Grossœuvre (Eure). Le président s’est ainsi régulièrement invité chez les Français, souhaitant "regarder la France au fond des yeux".  (AFP)