Mort de Valéry Giscard d'Estaing : retour sur ses moments de télévisions

Valéry Giscard d'Estaing a marqué la vie politique française sur le fond, mais aussi sur la forme. Retour sur des extraits télévisés marquants avec la journaliste Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du 13 Heures. 

France 2

Valéry Giscard d'Estaing, qui s'est voulu proche des Français, est-il le premier président "normal" ? "Il a multiplié les séquences où il était en pull, plus proche des gens, rapporte Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du 13 Heures, le premier à avoir aussi fait contribuer sa famille." Valéry Giscard d'Estaing a montré l'image d'un président qui travaillait en famille. "On l'a vu torse nu, c'est rare pour un président, on l'a vu en costume remonter les Champs Élysées, il a cassé les codes et c'est en ça qu'il était extrêmement moderne", explique la journaliste. 

Une campagne à l'américaine

Certains ont comparé Valéry Giscard d'Estaing au président Kennedy. "Giscard avait voulu apprendre de lui, savoir comment on faisait une campagne à l'américaine", rapporte Nathalie Saint-Cricq. En 1981, Giscard a vécu la fin du septennat de manière pénible, son "au revoir" à la télévision a marqué les esprits. De sa défaite, il préférait parler d'une "non-victoire". 

Le JT
Les autres sujets du JT
10 mai 1974 : Valéry Giscard d\'Estaing et François Mitterrand face à face lors du débat d’entre deux tours. VGE prononce cette phrase restée mémorable : \"Vous n’avez pas le monopole du cœur\".
10 mai 1974 : Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand face à face lors du débat d’entre deux tours. VGE prononce cette phrase restée mémorable : "Vous n’avez pas le monopole du cœur". (AFP POOL / AFP)