Mort de Valéry Giscard d'Estaing : le modernisateur de la société

Valéry Giscard d'Estaing a légué à la France plusieurs grandes réformes. Retour sur un septennat qui a brisé les codes.

FRANCE 3

Valéry Giscard d'Estaing, c'est un vent de modernité qui souffle sur la société. La première grande réforme de son septennat a lieu en 1974. Le président abaisse l'âge de la majorité à 18 ans, les jeunes peuvent désormais voter. En 1975, alors que sa majorité y est hostile et que le président est issu d'une famille catholique, il va dépénaliser l'avortement au nom de la santé publique. Le texte est porté par sa ministre de la Santé, Simone Veil.

Donner une visibilité aux femmes

Sous son septennat, les structures familiales se modernisent : la loi du 11 juillet 1975 instaure le divorce par consentement mutuel. Autre changement majeur : l'adultère est dépénalisé, la société évolue. Valéry Giscard d'Estaing aura donné un peu plus de visibilité aux femmes en arrivant au pouvoir. Il en nommera cinq au sein de son gouvernement, une mesure inédite à l'époque.

Le JT
Les autres sujets du JT
29 novembre 1974 : Valéry Giscard d\'Estaing reçoit à l\'Élysée Simone Veil, alors ministre de la Santé, après l’adoption de la loi qui légalise l’IVG.
29 novembre 1974 : Valéry Giscard d'Estaing reçoit à l'Élysée Simone Veil, alors ministre de la Santé, après l’adoption de la loi qui légalise l’IVG. (AFP)