Réserve parlementaire : la réforme qui fâche

Députés et sénateurs n'ont pas réussi à s'entendre sur la suppression de la réserve parlementaire. Ce désaccord retarde d'une semaine leur départ en vacances.

Voir la vidéo
FRANCE 2
Députés et sénateurs devaient initialement partir en vacances ce soir, c'est raté. Le gouvernement a dû prolonger d'une semaine la session parlementaire. Une semaine de plus à Paris et donc moins de vacances, cela ne plaît pas à tout le monde, comme Jean-Luc Mélenchon, sur sa chaîne YouTube. "Ce n'est pas la peine de nous parler de rénovation de la politique si vous ne laissez pas les gens se reposer." D'autres députés acceptent volontiers cette situation, comme Maurice Leroy (UDI) : "Si on n'aime pas servir le peuple, il faut faire autre chose. Personne n'est obligé d'être député."

Nouveau vote le 9 août

Si les élus ne sont pas encore en vacances, c'est parce que le débat se poursuit sur la réforme de la réserve parlementaire, députés et sénateurs n'ayant pas réussi à se mettre d'accord sur sa suppression. Pour les sénateurs, c'est une nouvelle attaque contre les petites communes. Un nouveau vote aura lieu mercredi prochain. L'Assemblée nationale aura, quoi qu'il arrive, le dernier mot. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(THOMAS PADILLA / MAXPPP)