Cet article date de plus de neuf ans.

Mise "sous surveillance", la France va-t-elle perdre son triple A dans 90 jours?

L'agence de notation Standard&Poor's a mis sous surveillance "avec une implication négative" le triple A de six pays européens, dont la France et l'Allemagne, lundi 5 décembre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le discours de Nicolas Sarkozy à Bordeaux (15/11/2011) (AFP)

L'agence de notation Standard&Poor's a mis sous surveillance "avec une implication négative" le triple A de six pays européens, dont la France et l'Allemagne, lundi 5 décembre.

France, Allemagne, Autriche, Finlande, Luxembourg et Pays-Bas risquent de perdre le triple A qui leur permet de payer moins cher leur dette. L'agence de notation Standard&Poor's les a officiellement mis lundi sous "surveillance avec implication négative". Ce qui signifie que ces pays risquent de perdre leur AAA dans les quatre-vingt-dix jours. Ils seraient dégradés d'un cran, voire deux.

La nouvelle a été annoncée lundi, journée pendant laquelle s'est tenu un sommet Angela Merkel-Nicolas Sarkozy. Celui-ci s'est conclu sur la promesse de renforcer la gouvernance de la zone euro. La chancelière allemande a catégoriquement refusé la création d'eurobonds, des obligations qui auraient permis de mutualiser la dette européenne.

Pour François Baroin, invité de Soir 3 lundi soir, l'avertissement de Standard&Poor's ne tient pas compte de l'accord annoncé lundi après-midi par le président français et la chancelière allemande. La mise en garde avait été communiquée dès lundi matin aux Etats.

Politiquement, l'UMP souligne volontiers qu'avec François Hollande, la France perdrait son triple A. Si elle l'a perdu d'ici la présidentielle, l'argument se retournerait contre le chef de l'Etat sortant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.