Présidentielle : deux tiers des "Insoumis" ne voteront pas pour Macron

Vote blanc ou abstention, c'est ce qui ressort en majorité de la consultation organisée par la France insoumise. Seulement une minorité des militants s'est prononcée pour Emmanuel Macron. 

France 3

La France insoumise s'est exprimée et près des deux tiers des militants du mouvement ne voteront pas Emmanuel Macron. "On s'en doutait un peu, car il y a des amis qui se disent : on a manifesté contre la loi El Khomri et Emmanuel Macron est un ardent défenseur de cette loi'", explique Alexis Corbière, porte-parole du Jean-Luc Mélenchon. Parmi les quelques 243 000 votants, seuls près de 35% se prononcent pour le candidat d'En marche !. 36% des participants, eux, choisissent le vote blanc ou nul. 29% l'abstention.

Seule la moitié des adhérents s'est prononcée

Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon assument leur choix du ni Marine Le Pen, ni Emmanuel Macron. "J'ai pas envie de voter contre mes convictions, tout ce qui définit Macron, c'est tout ce que je déteste", assure une jeune femme. "Moi je voterai nul, blanc, je ne vais pas voter pour l'un ou pour l’autre, c'est choisir entre la peste et le choléra", ajoute un jeune homme. À cinq jours de l'élection présidentielle, seuls quelques partisans de la France insoumise hésitent encore sur leur vote. "J'avais l'intention de voter blanc, mais quand je vois que Macron perd des points tous les jours, ben je me questionne", explique Franck Vandecaasteele, directeur de campagne de la 2e circonscription du Nord. La consultation n'a pas totalement mobilisé les soutiens de Jean-Luc Mélenchon. Sur 430 000 adhérents au mouvement, seule la moitié s'est prononcée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Luc Mélenchon, dans son discours au soir du premier tour qui a vu son élimination, le 23 avril 2017.
Jean-Luc Mélenchon, dans son discours au soir du premier tour qui a vu son élimination, le 23 avril 2017. (GETTY IMAGES)