REPLAY. Présidentielle : revivez le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Toulouse, à sept jours du premier tour

Le candidat de la France insoumise à l'élection présidentielle tenait dimanche une réunion publique en Haute-Garonne.

YOUTUBE
Ce qu'il faut savoir

Porté par de bons sondages, le candidat à l’élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon entend amplifier sa dynamique, dans la dernière ligne droite. A cette occasion, le candidat et son mouvement la France insoumise se sont réunis dimanche 16 avril à Toulouse (Haute-Garonne), pour un meeting* à regarder sur franceinfo.

La cible de ses adversaires. Depuis sa percée dans les sondages, le candidat de la France insoumise inquiète et doit faire face à de multiples attaques sur son programme. Le candidat des Républicains François Fillon le qualifie de communiste, et le candidat d'En marche ! Emmanuel Macron ironise à propos de la volonté de Jean-Luc Mélenchon de "relever" la France dans l'alliance bolivarienne".

... et de François Hollande. Inquiet que le second tour de la présidentielle puisse déboucher sur un duel des extrêmes avec Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, François Hollande étrille les mesures protectionnistes et de dépenses publiques du candidat de la France insoumise : "Jean-Luc Mélenchon ne représente pas la gauche qui permet de gouverner", estime François Hollande dans un entretien diffusé par France 5 dimanche soir.

"Je serai au second tour". Dans une interview au Parisien dimanche, le candidat de la France insoumise réplique à ses adversaires, et assure qu'il sera "au second tour". Il affirme encore se comporter "comme un homme qui s'apprête à gouverner", réfutant être "d'extrême gauche". "Je connais bien mes dossiers, si je suis élu à l'Elysée, je saurai exactement par quel bout commencer", dit-il encore. 

*Les images sont fournies par l'équipe de campagne du candidat.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

22h43 : A Mont-de-Marsan (Landes) un petit malin s'est amusé à dessiner un nez de clown sur les affiches des candidats et cela, dans toute la ville, rapporte Sud-Ouest.

21h26 : "Je veux imposer le casier judiciaire vierge pour tout candidat à une élections."

"Si on veut redresser le pays, le problème de fond c'est de rétablir le lien de confiance, sans lequel il n'y a pas de démocratie, entre les Français et leurs dirigeants", a expliqué le candidat sur TF1. "Si on veut en finir avec la corruption, le discrédit, la salissure, il faut faire un grand ménage", a-t-il préconisé.

19h18 : "La campagne ne permet pas d'installer le débat sur les programmes, les propositions et donc les politiques qui seraient mises en œuvre."

Le président de la République s'exprimait dans un entretien exclusif à l'émission "C Politique" sur France 5.


19h00 : L'émission sera aussi l'occasion de découvrir un entretien exclusif avec François Hollande, au cours duquel le président de la République ne mâche pas ses mots contre certains de ceux qui se voient prendre sa place. Il est notamment très sévère à l'égard de Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise.

19h00 : A une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, "C Politique" consacre son émission à la dernière ligne droite des candidats à l'élection présidentielle. Elle est à suivre en direct ici.

18h38 : Le fondateur du Front national Jean-Marie Le Pen officialise sur Twitter qu'il voterait bien pour sa fille Marine Le Pen, en dépit de leur brouille ces deux dernières années.

16h45 : "Pas de quartier pour les fachos! Pas de fachos dans nos quartiers !" Plusieurs centaines de personnes manifestent à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) contre le meeting de Marine Le Pen prévu demain à Paris. Des heurts sont signalés sur Twitter.

16h29 : Bonjour Les organisateurs du meeting de Jean-Luc Mélenchon annoncent 70 000 personnes rassemblées cet après-midi à Toulouse.

16h25 : Melenchon combien de gens à Toulouse ?

15h47 : En meeting à Toulouse, Jean-Luc Mélenchon promet une "veste électorale cousue main" à François Fillon.

15h54 : À une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, la politique n'est pas au cœur des préoccupations des participants à la 34e rencontre annuelle des musulmans de France, qui se tient au Bourget (Seine-Saint-Denis) tout le week-end. Franceinfo a recueilli leurs témoignages.

15h43 : Une manifestation anti-Front national est organisée actuellement. Elle est partie d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) pour rejoindre le Zénith de Paris, où Marine Le Pen doit tenir un meeting demain.

15h36 : Dans un entretien à l'émission "C Politique" qui sera diffusé ce soir sur France 5, François Hollande a des mots très sévères à l'égard du candidat de la France insoumise. "Jean-Luc Mélenchon ne représente pas la gauche qui permet de gouverner", estime le chef de l'Etat. Voici un extrait de cette séquence.

15h06 : Vous pouvez suivre en direct le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Toulouse sur franceinfo.

14h07 : Jean-Luc Mélenchon est attendu à la Prairie des filtres, à Toulouse, cet après-midi. La France insoumise organise un pique-nique suivi d'un meeting du candidat.





(Eric CABANIS / AFP)



11h33 : Oups... Un élu municipal, soutien de François Fillon a voulu moquer le manque de spectateurs dans un meeting d'Emmanuel Macron. Sauf qu'il a pris la photo d'une réunion publique de François Fillon. Si l'on regarde bien l'image, une photo de François Fillon est visible dans le fond de la salle. L'élu, proche de la Manif pour tous, a été démasqué par le journaliste Hugo Clément.

10h38 : Depuis fin dévrier, Philippe Poutou et Laurent Ruquier se livrent à une passe d'armes parfois virulente, dont le dernier épisode a eu lieu hier soir. Franceinfo revient sur leurs règlements de comptes en cinq actes.

10h18 : "Je serai au second tour", promet Jean-Luc Mélenchon qui a été interrogé par les lecteurs du Parisien - Aujourd'hui en France.

10h07 : "On sent un homme perdu, isolé, en train de se replier."

Le porte-parole du candidat d'En marche ! réagit sur franceinfo à l'annonce de François Fillon qui n'exclut pas une participation du mouvement Sens commun, émanation politique de la Manif pour tous, à son gouvernement.

10h00 : Alors que de nombreux ténors ont quitté la campagne de François Fillon, les réseaux issus de la Manif pour tous font corps avec le candidat de la droite. Qui continue de multiplier les gages. Comment la droite catholique est devenue omniprésente dans la campagne de François Fillon : c'est le récit que vous propose notre journaliste Ilan Caro.

(HAMILTON / REA)