Cet article date de plus de neuf ans.

Martine Aubry, invitée dimanche sur France 2, a déclaré qu'elle "prendrait ses responsabilités" le moment venu

"Je n'ai jamais mélangé la politique et le sport", a poursuivi la maire de Lille interrogée sur son avenir présidentiel et au lendemain du sacre du LOSC en championnat."Ici, c'est le bonheur à l'état pur dans le football qui réunit tout le monde, il faut garder cette idée de réconciliation, c'est ça que j'aime dans le foot", a-t-elle ajouté.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Martine Aubry, Première secrétaire du PS, était l'invitée de "13h15", dimanche 22 mai 2011, sur France 2. (AFP)

"Je n'ai jamais mélangé la politique et le sport", a poursuivi la maire de Lille interrogée sur son avenir présidentiel et au lendemain du sacre du LOSC en championnat.

"Ici, c'est le bonheur à l'état pur dans le football qui réunit tout le monde, il faut garder cette idée de réconciliation, c'est ça que j'aime dans le foot", a-t-elle ajouté.

A la question du remplacement de DSK à la tête du FMI, la patronne du PS a apporté son soutien à la ministre française de l'Economie Christine Largarde. "Si l'Europe peut avoir ce poste et si une Française peut l'obtenir, je crois que cela serait une très bonne chose pour notre pays et pour l'Europe".

"Mme Lagarde, au-delà des divergences que l'on peut avoir - je pense à la politique économique, à ce qui est fait en matière salariale et le pouvoir d'achat -, est une femme respectable", a-t-elle ajouté.

Parade dans les rues lilloises

Dimanche, à la mi-journée, Martine Aubry a défilé avec les joueurs du Lille Olympique Sporting Club dans un bus à impériale sous les vivats de milliers de supporteurs dont certains scandaient son prénom.

"C'est un grand bonheur, pour moi d'abord très simplement, mais aussi pour l'ensemble des Nordistes, des Lillois (...). Le LOSC a réussi cette saison à réconcilier les Français avec le foot", a-t-elle dit, avant d'entonner, la voix éraillée, un hymne du club: "Allez Lille, L-O-S-C, ce soir on va chanter. Allez Lille...".

Martine Aubry a aussi rendu hommage à l'entraîneur, Rudi Garcia, un "coach incroyable", et au président Michel Seydoux, "pas bling-bling, tenace et déterminé".

Lire aussi :

>>

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.