Régionales 2021 : la candidate RN en Nouvelle-Aquitaine au coude-à-coude avec le président socialiste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Régionales 2021 : la candidate RN en Nouvelle-Aquitaine au coude-à-coude avec le président socialiste
Article rédigé par
D. Basier, T. Breton, F. Fort, France 3 Nouvelle-Aquitaine - France 2
France Télévisions

Le premier tour des élections régionales et départementales aura lieu dimanche 20 juin. En Nouvelle-Aquitaine, la candidate du Rassemblement national fait la course en tête, bien qu'elle soit peu connue des électeurs. 

Parfois, les sondages la donnent seconde des intentions de vote aux élections régionales, parfois première. Pourtant, selon une étude, Edwige Diaz, la candidate du Rassemblement national en Nouvelle-Aquitaine, n'est pas connue de 85% des électeurs. Et sur son affiche, on pourrait même croire que Marine Le Pen est la vraie candidate. 

Edwige Diaz est au coude à coude avec le président socialiste

"Moi, je dis clairement que je suis la candidate de Marine Le Pen, et que tous les élus locaux qui seront élus dimanche [20 juin] soir, seront les ambassadeurs de Marine Le Pen dans les territoires", assure la tête de liste "Une région au service de la France". Edwige Diaz est au coude-à-coude avec le président socialiste de la région, Alain Rousset. Ce dernier la considère comme sa principale adversaire. "L'extrême droite n'a pas changé. Nous qui vivons avec un groupe RN important à l'assemblée régionale, quand on voit les propos d'une violence... Donc il faut effectivement se mobiliser pour les partis républicains", avance la tête de liste "Nos territoires, nos énergies". 

Pour la tête de liste de la majorité présidentielle, la ministre des Anciens combattants, Geneviève Darrieussecq, le RN ne fait pas de campagne régionale. "C'est Marine Le Pen qui fait compagne sur le terrain (...). Ce qui me navre, c'est que je vois monter depuis 15 ans ce vote-là, sur nos territoires", regrette la candidate MoDem, tête de liste "L'union fait la région". Pour autant, en Nouvelle-Aquitaine, il n'y aurait pas de percée du RN, selon Jean Petaux, politologue : "Tout simplement parce qu'en valeur absolue, et en pourcentage, elle reste à l'étale avec une légère progression, parce que les autres partis politiques connaissent une dépression forte."

Parmi Nos sources : 

Sondages intention de vote :  

- 09 /06/21 Ipsos Sopra Steria pour France 3 et France Bleu

- 10 /06/21 enquête IFOP pour le groupe Sud-Ouest

Sondage notoriété des candidats : 09/06/2021 Ipsos Sopra Steria pour France 3 et France bleu

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Marine Le Pen

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.