Présidentielle 2022 : division chez les Le Pen, une histoire de famille

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : division chez les Le Pen, une histoire de famille
Article rédigé par
Jean-Christophe Galeazzi - franceinfo
France Télévisions

Tandis que Marion Maréchal devrait soutenir Éric Zemmour dans la course à l'Elysée, Marine Le Pen ne digère pas. Une problématique au sein d'un clan habitué aux querelles familiales. 

Les relations ont rarement été simples dans la famille Le Pen. Marine Le Pen est très touchée personnellement et politiquement par le soutien de Marion Maréchal à Éric Zemmour. "Une famille qui se déchire, même si ce n’est pas la première fois. On imagine que l’émotion de Marine n’est pas feinte. Marion n’est pas sur la même ligne politique et ce depuis longtemps. Elle représentait le courant de droite conservatrice au sein du RN, une tendance que l’on retrouve aujourd’hui chez Éric Zemmour", explique le journaliste Jean-Christophe Galeazzi sur le plateau du 23h de franceinfo.

10,6 millions d'euros pour la campagne du RN

Si elle n'a pas officiellement rallié l’ancien polémiste, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen a clairement fait comprendre qu’elle ne soutiendrait pas sa tante. "Cette situation pourrait parasiter la campagne du RN. La frange du Rassemblement national proche de Marion Maréchal pourrait être tentée de la suivre, notamment pour les législatives qui devraient marquer son retour en politique", souligne Jean-Christophe Galeazzi. Bonne nouvelle en revanche pour Marine Le Pen qui a obtenu un prêt de 10,6 millions d’euros pour financer sa campagne, contracté auprès d’une banque européenne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.