Cet article date de plus de deux ans.

Présidentielle 2022 : "L'élection de Marine Le Pen serait une très mauvaise nouvelle pour l'Europe", s'inquiète l'eurodéputé allemand Daniel Freund

L'eurodéputé allemand écologiste s'inquiète sur une possible arrivée au pouvoir de Marine Le Pen. "Ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour la coopération entre nos deux pays", confie-t-il.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Marine Le Pen tient une conférence de presse sur la diplomatie et la politique étrangère à Paris le 13 avril 2022. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

"L'élection de Marine Le Pen serait une très mauvaise nouvelle pour l'Europe", a déclaré mercredi 13 avril sur franceinfo Daniel Freund, eurodéputé allemand écologiste, après les propos de Marine Le Pen. "Voter Marine Le Pen c'est prendre un billet d'aller sans retour vers le Kremlin", a-t-il ajouté alors que la candidate à la présidentielle a plaidé pour un "rapprochement stratégique entre l'Otan et la Russie."

franceinfo : Est-ce que les propos de Marine Le Pen vous inquiète ?

Daniel Freund : Oui, cela fait peur. Dire que les intérêts de la France et de l'Allemagne sont opposés et qu'elle veut arrêter un grand nombre de collaborations qu'on a bâties depuis la Seconde Guerre mondiale, ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour la coopération entre nos deux pays, mais aussi pour toute l'Union européenne. L'élection de Marine Le Pen serait une très mauvaise nouvelle pour l'Europe.

Que vont penser les dirigeants allemands ? Sont-ils inquiets ?

Ce qui inquiète surtout, c'est la relation proche qu'elle a de longue date avec Vladimir Poutine. Dans une situation de guerre en Ukraine, avoir quelqu'un à la tête de la France avec une relation si proche, qui veut se réconcilier avec la Russie, ce n'est vraiment pas la bonne position.

"On a nos propres problèmes en Allemagne avec nos relations énergétiques avec la Russie que l'on est en train de corriger avec ce nouveau gouvernement."

Daniel Freund, eurodéputé allemand écologiste

à franceinfo

Les intérêts de l'Allemagne et de la France sont-ils divergents, notamment dans le domaine de la défense, comme le dit Marine Le Pen ?

Si on veut défendre nos intérêts contre des gens comme Poutine ou Xi Jinping en Chine, il ne faut pas de souveraineté nationale. L'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, on ne peut pas faire seul. L'Union européenne est une défense européenne. C'est le seul chemin qui peut vraiment mener à une défense de nos intérêts commun. Par contre, si on dit qu'il y a des différences entre l'Allemagne et la France, on va être de petits pays qui n'arrivent pas à se défendre contre de grandes puissances.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.