Agression islamiste : pour Marine Le Pen, l'État est responsable

Marine Le Pen est venue ce vendredi 12 janvier au matin politiser le debat, suite à l'agression de trois surveillants de prison à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), Marianne Mas fait le point.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"C'est hier, à peine deux heures après l'agression, que le communiqué du Front national a annoncé la venue de Marine Le Pen et Bruno Bilde, les deux députés du secteur", explique Mariane Mas, envoyée spéciale de France 2 en direct de la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais). Une visite sur le thème de l'insécurité. Pour Marine Le Pen, on ne peut pas laisser les surveillants dans l'inquiétude.

Un manque de moyens ?

"La députée nordiste a visité l'établissement pendant un peu plus d'une heure ce matin", poursuit la journaliste. "Un établissement où sont regroupés quelques-uns des détenus les plus dangereux de France. Marine Le Pen a dénoncé le manque de moyens et désigné l'État comme responsable de l'agression d'hier. Le Front national a d'ailleurs l'intention de demander une commission d'enquête parlementaire sur le sujet".

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Front national lors d\'une conférence de presse à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 8 décembre 2017. 
La présidente du Front national lors d'une conférence de presse à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 8 décembre 2017.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)