Cet article date de plus de neuf ans.

Marine Le Pen réclame une "opération mains propres" dans le Nord/Pas-de-Calais

La présidente du Front National vise la région tout entière, alors que le PS du Pas-de-Calais est actuellement secoué par des accusations de corruption.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Nathanael Charbonnier Radio France)

Marine Le Pen réagit rapidement à la suite des soupons qui pèsent sur la fédération socialiste du Pas-de-Calais. Elle, qui est conseillère régionale du Nord/Pas-de-Calais, réclame "que la justice fasse son travail, aille au bout de cette entreprise parce que le Nord/Pas-de-Calais a besoin d'une grande opération mains propres".

Lors d'une conférence de presse à Lille, Marine Le Pen a notamment lancé : "Le Nord/Pas-de-Calais, hier terre de labeur […], est devenu aujourd'hui terre de corruption, de scandale politico-financier, de système mafieux, d'argent sale, de pots de vin".

Hollande pour cible

Pour la candidate FN à l’élection présidentielle, l'ancien premier secrétaire du PS François Hollande ne pouvait ignorer "qu'il y avait des faits de corruption très graves" , avant d’ajouter : "M.Hollande ne peut pas échapper à une explication devant les Français".

La semaine dernière, Arnaud Montebourg, très en pointe pour dénoncer la gestion de la fédération socialiste du Pas-de-Calais, avait pointé que le PS risquait de prêter le flanc aux "attaques" de Marine Le Pen, élue régionale, et qui prévoit d'être candidate aux législatives dans le Pas-de-Calais en 2012 si elle échoue à la présidentielle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.