Cet article date de plus de sept ans.

Sondage : Valls baisse mais reste populaire, Hollande chute encore

La cote de popularité du Premier ministre malgré un repli de quatre points, demeure positive avec 52% de bonnes opinions, selon un sondage LH2 pour le "Nouvel obs".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la République François Hollande (D) et le Premier ministre, avant le Conseil des ministres, le 14 mai 2014.  (ALAIN JOCARD / AFP)

La cote de popularité de Manuel Valls, malgré un repli de quatre points, demeure positive avec 52% de bonnes opinions, alors que François Hollande tombe à son plus bas niveau, avec 23% d'avis positifs, selon un sondage LH2 publié lundi 19 mai par le Nouvel obs.

47% des personnes interrogées ont une opinion négative de Manuel Valls, 1% ne se prononce pas. Si le Premier ministre perd quatre points par rapport au sondage précédent du même institut début avril, il ne baisse pas dans l'électorat de gauche où il reste très populaire (68% de bonnes opinions, 30% de mauvaises). Selon LH2, "Manuel Valls fait figure d'exception" car, périodes de cohabitation mises à part, tous les Premiers ministres nommés bien après le début d'un mandat présidentiel ont connu une popularité négative après leur arrivée à Matignon. 

"Le soufflé est un peu retombé"

"Il a indéniablement bénéficié, au lendemain de sa nomination, d'un effet de contraste marqué avec son prédécesseur Jean-Marc Ayrault", précise la directrice de LH2 auprès du Nouvel obs. "Depuis, le soufflé est un peu retombé".

Avec 23% d'opinions positives seulement, François Hollande recule de quatre points en un peu plus d'un mois. Il accuse près de 30 points de retard sur le chef du gouvernement. 76% des personnes interrogées (+ 3) ont une mauvaise opinion de lui.

 

Cette enquête a été réalisée par internet les 15 et 16 mai auprès d'un échantillon de 1 072 personnes (recrutées par téléphone) représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manuel Valls

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.