Primaire à gauche : Manuel Valls est le moins mal placé si François Hollande renonce à se présenter, d'après un sondage Odoxa pour franceinfo

Dans le cas où François Hollande renoncerait à une candidature en 2017, 23% des Français voient en Manuel Valls le meilleur représentant du Parti socialiste, devant Arnaud Montebourg, selon un sondage Odoxa pour franceinfo.

Le Premier ministre Manuel Valls, le 20 octobre 2016
Le Premier ministre Manuel Valls, le 20 octobre 2016 (DANIEL ROLAND / AFP)

Si François Hollande renonce à se présenter à la primaire de la gauche, Manuel Valls pourrait faire figure de plan B. Mais sans se détacher nettement, puisqu'il serait au coude à coude avec Arnaud Montebourg au deuxième tour. C'est ce qui ressort d'un sondage Odoxa pour franceinfo révélé vendredi 21 octobre.

Présidentiables à gauche : personne ne se détache vraiment

Pour les personnalités de gauche, le constat est cruel : aucune d'entre elles ne sort du lot. François Hollande ne serait un bon président que pour 13% des sondés. Ni Emmanuel Macron (49%), ni Manuel Valls (42%), ni Arnaud Montebourg (39%), ni Jean-Luc Mélenchon (26%), ni Benoît Hamon (25%) ne seraient convaincants aux yeux d'une majorité de Français.

Parmi les sympathisants de gauche, le Premier ministre tire un peu plus son épingle du jeu. 54% d'entre eux estiment qu'il ferait un bon président. Ce score grimpe à 72% chez les seuls sympathisants du Parti socialiste. 

Sondage Odoxa du 20 octobre 2016
Sondage Odoxa du 20 octobre 2016 (ODOXA)

Primaire : pour les sympathisants PS, Valls serait le meilleur candidat

Dans le cas où François Hollande renoncerait à une candidature en 2017, 23% des Français voient dans Manuel Valls le meilleur représentant du Parti socialiste pour la primaire de la gauche.

Sondage Odoxa du 20 octobre 2016
Sondage Odoxa du 20 octobre 2016 (ODOXA)

Au deuxième tour de la primaire, Valls ferait jeu égal avec Montebourg

Au deuxième tour d'une primaire de la gauche qui verrait s'opposer Emmanuel Valls et Arnaud Montebourg, les deux hommes seraient au coude à coude : 47% pour l'actuel Premier ministre, 48% pour l'ancien ministre du Redressement productif.

Manuel Valls fait donc figure de moins mauvais choix. Certes, il ferait un bien meilleur président que François Hollande pour 72% des sympathisants PS, mais il n'est pas certain de sortir vainqueur de la primaire.

"C'est un peu insuffisant, confirme Gaël Sliman, le président de l'institut de sondage Odoxa. Si Manuel Valls remportait la primaire socialiste, ça ne lui donnerait même pas une position confortable à l'élection présidentielle." Car il aurait alors de grandes chances de se retrouver face à Emmanuel Macron, que 56% des Français perçoivent comme un meilleur adversaire face à la droite et au FN que l'actuel Premier ministre (39%). Pour Manuel Valls, "il y a presque à espérer que François Hollande ne renonce pas et aille jusqu'au bout", conclut Gaël Sliman.

Ce sondage Odoxa pour franceinfo a été réalisé auprès d'un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Elles ont éte interrogées via Internet les 19 et 20 octobre.

Sondage Odoxa du 20 octobre 2016
Sondage Odoxa du 20 octobre 2016 (ODOXA)