Présidentielle : l'embarras de Macron après le soutien de Valls

Le candidat d'En marche! ne s'enthousiasme pas tellement du soutien de Manuel Valls annoncé ce mercredi 29 mars 2016. Un nouvel appui d'un membre du Parti socialiste, dont il souhaite se tenir à distance.

France 3

Oubliée la belle poignée de mains et la déclaration d'engagement à soutenir le vainqueur de la primaire. Manuel Valls lâche Benoît Hamon et annonce ce mercredi 29 mars qu'il votera Emmanuel Macron dès le premier tour. "Je ne veux pas me retrouver au soir du premier tour face au choix entre François Fillon et Marine Le Pen", a déclaré l'ancien Premier ministre le matin.

Macron lui oppose une fin de non-recevoir

Faire barrage à la droite et au Front national, c'est donc la raison officielle, mais l'ancien Premier ministre place aussi ses pions. En cas de victoire du candidat En marche! à la présidentielle, il pourrait faire le lien avec les députés socialistes. Emmanuel Macron le remercie pour son soutien, mais lui oppose une fin de non-recevoir : "Je serai le garant du renouvellement des visages et des pratiques". Manuel Valls assure lui qu'il restera encarté au Parti socialiste. Un parti qui est ce soir au bord de l'explosion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Manuel Valls en déplacement à Alger (Algérie), le 10 avril 2016.
Emmanuel Macron et Manuel Valls en déplacement à Alger (Algérie), le 10 avril 2016. (FAROUK BATICHE / AFP)