Manuel Valls : "Je suis candidat à la présidence de la République"

Le Premier ministre a officialisé sa candidature à la primaire de la gauche, ce lundi 5 décembre, dans son fief d'Évry (Essonne).

France 2

La mise en scène est soignée : Manuel Valls arrive à la mairie d'Évry (Essonne) accompagnée de sa femme, ce lundi 5 décembre au soir. "Alors oui, je suis candidat à la présidence de la République", déclare-t-il à la tribune, avant d'annoncer lui-même son départ de Matignon. "En accord total avec le président, je quitterai mes fonctions dès demain", mardi 6 décembre.

"Une candidature de la réconciliation"

Puis très vite, Manuel Valls justifie sa candidature. "J'ai cette force en moi, cette volonté de servir mon pays (...), c'est une conviction totale, je veux tout donner pour la France qui m'a tout donné", lance-t-il, n'oubliant pas le président de la République dans son discours. "À François Hollande, je veux dire mon émotion, mon affection, je veux lui dire la chaleur de mes sentiments". Manuel Valls n'a désormais qu'une obsession : rassembler la gauche. "J'ai pu avoir des mots durs, susciter des débats, mais j'ai toujours assumé les décisions collectives. Ma candidature est celle de conciliation, de la réconciliation", a-t-il encore dit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls a annoncé lundi 5 décembre qu\'il était \"candidat à la présidence de la République\" à Evry (Essonne).
Manuel Valls a annoncé lundi 5 décembre qu'il était "candidat à la présidence de la République" à Evry (Essonne). (BERTRAND GUAY / AFP)