Cet article date de plus de huit ans.

Mairie de Paris : NKM écrase Dati dans un premier sondage

La députée de l'Essonne, candidate à la primaire UMP pour la mairie de Paris, devance largement Rachida Dati et talonne la socialiste Anne Hidalgo, grande favorite.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet, lors d'un meeting UMP près de Nantes (Loire-Atlantique), le 27 mars 2012. (PHILIPPE WOJAZER / REUTERS)

Tout juste candidate, déjà plébiscitée dans son camp. La députée de l'Essonne Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire UMP pour la mairie de Paris, est largement en tête (57%) dans les intentions de vote des sympathisants de droite parisiens, selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI, publié vendredi 15 février.

Parmi les sympathisants de droite - une notion plus large que celle des seuls sympathisants de l'UMP, NKM recueillerait 57% des voix contre 11% pour Rachida Dati, 4% pour Jean-François Legaret et 2% pour Pierre-Yves Bournazel. Reste que 26% des sympathisants de droite voteraient "pour un autre candidat". Des chiffres à prendre avec précaution car les intentions de vote ont été mesurées "en grande partie avant l'annonce de candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet", jeudi en début de soirée.

Autre enseignement de ce sondage : quel que soit son opposant de droite, Anne Hidalgo, pressentie pour être la candidate du Parti socialiste pour cette élection, remporterait l'élection. Elle recueillerait 62% des suffrages face à Rachida Dati (38%), 55% des suffrages face à Nathalie Kosciusko-Morizet (45%), 54% des suffrages face à François Fillon (46%), qui ne sera vraisemblablement candidat. Entre 18% et 24% des sondés n'expriment pas d'intention de vote, selon les scénarios.

 

Etude en ligne réalisée du 13 au 15 février auprès d'un échantillon de 830 habitants de Paris inscrits sur les listes électorales âgés de 18 ans et plus, extraits d'un échantillon de 972 personnes, représentatif de la population parisienne âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.