Cet article date de plus de neuf ans.

Les trois temps forts du calendrier du président Hollande

Ces trois périodes sont l'immédiate après-élection (6 mai-29 juin), la session extraordinaire du Parlement (3 juillet-2 août) et les dix mois suivants (août 2012-juin 2013). Au total 36 mesures concrètes : blocage du prix des carburants, retraites, baisse des rémunérations de l'exécutif, rentrée scolaire, réforme fiscale avec tranche à 75% pour les revenus dépassant 1 million d'euros annuels.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Première phase de

mesures, jusqu'à la fin de la session ordinaire du Parlement le 29 juin. François
Hollande vise cinq objectifs :

La réforme de l'exécutif :
réduction des rémunérations du Président et des membres du Gouvernement.Le soutien du pouvoir d'achat :
augmentation de l'allocation de rentrée scolaire,
caution solidaire, blocage des prix des carburants pour 3 moisDes prises de positions
fortes au plan international : renégociation du pacte budgétaire européen,
abrogation de la circulaire Guéant.La lutte contre les
injustices : droit
de partir à la retraite à 60 ans pour les personnes qui ont commencé à travailler
tôt et cotisé toutes leurs annuités.La gestion responsable de l'Etat : "je demanderai à la Cour des comptes de nous
faire un rapport sur l'état réel des comptes publics"
, dans l'attente, gel
conservatoire d'une partie des dépenses.

Deuxième phase de

mesures du 3 juillet au 2 août. Quatre nouveaux objectifs :

La réforme fiscale :
plafonnement des et suppressions de niches fiscales, suppression de la " TVA
Sarkozy ".La réforme de la finance :
loi d'assainissement des activités bancaires.La conférence nationale
pour la croissance et l'emploi.La réforme de l'éducation :
recrutements dans le cadre de l'enveloppe quinquennale de 60.000 postes.

Troisième phase de

mesures d'août 2012 à juin 2013. Cinq objectifs :

Des réformes
structurelles de modernisation du pays : décentralisation, création d'une Banque
publique d'investissement.La priorité à la
jeunesse : loi de programmation pour l'éducation nationale, création de
150.000 emplois d'avenir.Répondre aux
préoccupations quotidiennes : dans la justice, la police, à l'hôpital, sur
la question des retraites.Droits garantis :
au mariage et à l'adoption pour tous les couples, à finir sa vie dans la
dignité.Défense de la démocratie
et des principes républicains : laïcité, indépendance de la justice,
réforme du statut pénal du chef de l'Etat, droit de vote des résidents
étrangers. Toutes les mesures sur le site du Parti Socialiste.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.