Xavier Bertrand met en garde Les Républicains contre un rapprochement avec le Rassemblement national

Le président des Hauts-de-France, qui a rendu sa carte des Républicains, estime que la fusion des droites est une "hérésie".

Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, le 2 février 2018, à Paris.
Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, le 2 février 2018, à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)

"Le danger des extrêmes est loin d'être écarté dans notre pays." Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, alerte sur le "danger des extrêmes", dans un entretien publié dans Le Parisien, dimanche 9 septembre. L'élu a quitté Les Républicains au lendemain de l'élection de Laurent Wauquiez à la présidence du parti en décembre.

Certains au sein du parti sont tentés par le projet d'une fusion des droites. Ainsi, en Gironde, des élus et des militants de plusieurs formations tentent d'élaborer un projet en ce sens.

Un rapprochement serait "une hérésie"

Les Hauts-de-France sont un bastion du parti d'extrême droite Rassemblement national (RN, ex-FN). La liste de Marine Le Pen y a obtenu 42% des voix aux régionales de 2015, contre 58% pour Xavier Bertrand.

Un rapprochement entre LR et le RN serait une "hérésie, un danger terrible pour notre pays", ajoute Xavier Bertrand, qui se revendique d'une droite gaulliste et sociale, et est en désaccord avec la ligne très droitière de Laurent Wauquiez. L'élu fustige également le "complexe de supériorité" d'Emmanuel Macron qui "peut coûter très cher [au] pays".