Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Maël de Calan attend "une clarification idéologique" de Sens commun après la démission de son président

Publié
La démission de Christophe Billan (Sens Commun) est "tout à fait justifiée" pour @MaeldeCalan  qui attend désormais "de Sens commun une clarification idéologique"
RADIO FRANCE/FRANCEINFO
Article rédigé par
Radio France

Le candidat à la présidence des Républicains, Maël de Calan, a expliqué, samedi, que la démission du président de Sens commun était "absolument justifiée" après s'être déclaré prêt à collaborer, sous certaines conditions, avec Marion Maréchal-Le Pen.

La démission de Christophe Billan, président de Sens commun, est "absolument justifiée", a réagi Maël de Calan, candidat à la présidence du parti Les Républicains. Le responsable du mouvement affilié à LR et émanant de La Manif pour tous "avait dit qu'il fallait faire alliance avec Marion Maréchal-Le Pen, mais aussi qu'on ne pouvait pas être Français sans être chrétien", a rappelé Maël de Calan.

"Sens commun n'a toujours pas désavoué les propos de son président", a expliqué Maël de Calan. Pour le candidat à la présidence du parti LR, "il ne faudrait pas que cette démission soit l'arbre qui cache la forêt. Moi, j'attends de Sens commun une clarification idéologique", a-t-il poursuivi.

Christophe Billan s'était dit prêt à collaborer, sous conditions, avec Marion Maréchal-Le Pen. Lors de sa démission, il a précisé ces "deux conditions : son retour effectif et la rupture avec le FN". Christophe Billan avait aussi indiqué que "jamais, à titre personnel ou comme président de Sens commun, je n'ai tendu la main au Front national, qui constitue à mes yeux une impasse".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.