VIDEO. Maël de Calan attend "une clarification idéologique" de Sens commun après la démission de son président

Le candidat à la présidence des Républicains, Maël de Calan, a expliqué, samedi, que la démission du président de Sens commun était "absolument justifiée" après s'être déclaré prêt à collaborer, sous certaines conditions, avec Marion Maréchal-Le Pen.

Cette vidéo n'est plus disponible

La démission de Christophe Billan, président de Sens commun, est "absolument justifiée", a réagi Maël de Calan, candidat à la présidence du parti Les Républicains. Le responsable du mouvement affilié à LR et émanant de La Manif pour tous "avait dit qu'il fallait faire alliance avec Marion Maréchal-Le Pen, mais aussi qu'on ne pouvait pas être Français sans être chrétien", a rappelé Maël de Calan.

"Sens commun n'a toujours pas désavoué les propos de son président", a expliqué Maël de Calan. Pour le candidat à la présidence du parti LR, "il ne faudrait pas que cette démission soit l'arbre qui cache la forêt. Moi, j'attends de Sens commun une clarification idéologique", a-t-il poursuivi.

Christophe Billan s'était dit prêt à collaborer, sous conditions, avec Marion Maréchal-Le Pen. Lors de sa démission, il a précisé ces "deux conditions : son retour effectif et la rupture avec le FN". Christophe Billan avait aussi indiqué que "jamais, à titre personnel ou comme président de Sens commun, je n'ai tendu la main au Front national, qui constitue à mes yeux une impasse".

Maël de Calan, candidat à la présidence du parti Les Républicains, le 11 novembre 2017.
Maël de Calan, candidat à la présidence du parti Les Républicains, le 11 novembre 2017. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)