VIDÉO. Circulaire Castaner pour les municipales : "C'est un tripatouillage électoral, on franchit un seuil", dénonce le patron des sénateurs LR

Bruno Retailleau, patron des sénateurs Les Républicains, intervient sur franceinfo mercredi alors que le gouvernement a décidé de ne plus attribuer de "nuance" politique aux candidats aux municipales dans les communes de moins de 9 000 habitants.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Invité de franceinfo mercredi 22 janvier, Bruno Retailleau à réagi à la décision du gouvernement de ne plus attribuer de "nuance" politique aux candidats aux municipales dans les communes de moins de 9 000 habitants. "C'est un tripatouillage électoral, on franchit un seuil", s'insurge le patron des sénateurs Les Républicains (LR). Bruno Retailleau est également vent debout contre la création dans cette circulaire d'une nouvelle catégorie "divers centre" qui, selon l'élu, avantagera le parti La République en marche.

Christophe Castaner a envoyé une circulaire aux préfets pour leur dire d'essayer de faire un comptage qui pourrait avantager En Marche, même s'il ne le dit pas en ces termes-là.

Bruno Retailleau

à franceinfo

La polémique porte surtout sur le relèvement du seuil fixé pour attribuer ces nuances de 1 000 à 9 000 habitants. "À 9 000 habitants, vous effacez 96% des communes. C'est énorme !", gronde Bruno Retailleau. François Baroin, président de l'Association des maires de France (AMF) et proche de Bruno Retailleau, préconisait de relever ce seuil à 3500 habitants.

On franchit un seuil là. C'est un tripatouillage électoral à quelques semaines des élections municipales...

Bruno Retailleau

à franceinfo

Bruno Retailleau se dit "choqué" à la fois par le relèvement de ce seuil, mais également par la création d'une "nouvelle catégorie 'divers centre' et donc par la façon de comptabiliser les gains de La République en marche. C'est totalement un charcutage." En effet, la nuance "liste divers centre" doit être attribuée aux listes "qui, sans être officiellement investies par LREM, ni par le MODEM, ni par l'UDI, seront soutenues par ces mouvements", peut-on lire dans cette circulaire.

"Avec cette nouvelle catégorie 'divers centre' il suffit qu'il y ait une personne En Marche sur une liste, ou que En Marche soutienne cette liste, pour que cette liste soit comptabilisée dans les gains d'En Marche", assure enfin Bruno Retailleau.

Bruno Retailleau, sur franceinfo mercredi 22 janvier.
Bruno Retailleau, sur franceinfo mercredi 22 janvier. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)