Primaire de la droite : la guerre des mots débute entre Fillon et Juppé

Alain Juppé et François Fillon ont débuté la campagne du second tour de la primaire de la droite par médias interposés lundi  21 novembre.

France 2

Deux anciens Premiers ministres et chacun leur vision du résultat du second tour de la primaire de la droite. "Le premier tour a été une surprise", déclare Alain Juppé sur France 2. "Ce n'est pas une surprise pour moi et ce n'est pas une revanche. C’est la confirmation d'un diagnostic, d'une analyse", rétorque François Fillon. C'est ce diagnostic que le maire de Bordeaux va tenter de remettre en cause avec des mots assez forts : "Son programme est d'une très grande brutalité sociale".

Juppé se dit moderne

"Ce projet est réaliste et très différent des projets bâtis par les experts", répond le député de Paris. "François Fillon appartient à une famille traditionaliste. Moi j'en suis plus ouvert au modernisme". La réplique de François Fillon n'a pas tardé : "Sur la plupart des sujets sur lesquels Alain Juppé semble vouloir me contester, le pape François dit la même chose que moi". Le face-à-face télévisé de jeudi soir promet d'être musclé.

Le JT
Les autres sujets du JT