Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire à droite : l'heure des attaques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Primaire à droite : l'heure des attaques
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le deuxième débat de la primaire de la droite a donné lieu à des échanges très vifs hier soir, jeudi 3 novembre.

Ils étaient sept sur le plateau, mais un a particulièrement concentré les attaques, c'était un peu tous contre Nicolas Sarkozy. Le débat de la primaire de la droite a donné lieu à des échanges très vifs hier soir, jeudi 3 novembre. "Qu'est-ce que les Français reprochent à leur président successif ? Une certaine forme d'inconstance, de velléité, de versatilité", a attaqué Jean-François Copé.

Le cas François Bayrou

Tous ont la même ambition, mais quel président souhaitent-ils incarner ? "Je veux que la fonction présidentielle retrouve sa dignité perdue", indique Alain Juppé. Nicolas Sarkozy en profite pour confirmer que lui aussi ne fera qu'un seul mandat en cas de victoire. Puis vint le cas François Bayrou, qui les obsède tant qu'ils en perdent d'abord leurs mots avant une mise au point beaucoup plus musclée entre les deux favoris sur le président du MoDem. 2h45 d'échanges parfois tendus, il leur reste encore un débat avant le premier tour pour essayer de faire la différence.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la droite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.