Cet article date de plus de sept ans.

Primaire de la droite : Fillon et Mariton saisissent la Haute autorité du cas Sarkozy

Plusieurs candidats estiment que le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, fait déjà campagne pour la primaire et devrait se déclarer au plus vite.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Nicolas Sarkozy et François Fillon, le 27 septembre 2015, lors d'un meeting des Républicains à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne). (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Nicolas Sarkozy fait-il campagne pour la primaire tout en restant à la tête des Républicains ? La Haute autorité pour la primaire de la droite, saisie par François Fillon et Hervé Mariton, va se pencher sur le cas de l'ex-chef de l'Etat. Soliscitée mercredi 15 juin, la Haute autorité se réunira jeudi.

Selon plusieurs sources, cette saisine a été faite conjointement par les représentants de deux candidats à la primaire : Bernard Accoyer pour le compte de François Fillon et Philippe Gosselin pour le compte d'Hervé Mariton.

"Un problème éthique et moral", selon Alain Juppé

Plusieurs candidats, dont Alain Juppé, qui a pointé "un problème éthique et moral", estiment que Nicolas Sarkozy fait déjà campagne pour la primaire et devrait se déclarer au plus vite. Reste que la règle officielle l'oblige à démissionner de son poste de président, au plus tard, le 25 août, une quinzaine de jours avant le dépôt des candidatures officielles auprès de la Haute autorité.

Cet instance, sorte de gendarme de ce scrutin inédit à droite, a le pouvoir de faire des "observations" ou des "recommandations" mais n'a aucun pouvoir de sanction.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.