Présidentielle 2017 : une nouvelle campagne commence pour François Fillon

Nathalie Saint-Cricq est sur le plateau de France 2 pour analyser la victoire de François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre ce dimanche 27 novembre.

Avec l'élection de François Fillon à la primaire de la droite et du centre, c'est le triomphe d'une droite dure, décomplexée, qui s'assume avec un score qui la propulse pour la prochaine présidentielle de 2017. "Avec ce score, François Fillon bénéficie d'une véritable rampe de lancement. Il a éliminé Nicolas Sarkozy et Alain Juppé est replié à Bordeaux. Il a les mains libres, il a le parti et il peut mettre le cap sur 2017 et l'Élysée", explique Nathalie Saint-Cricq sur le plateau de France 2.

"On peut être favori longtemps et perdre à la fin"

Le candidat doit pourtant faire face à deux difficultés. "La première c'est de réussir à rassembler au-delà de cette droite qu'il incarne, libérale économiquement et conservatrice sur les sujets de société. Il va falloir ratisser plus large sans pour autant laisser l'impression qu'il se ramollit. Autre écueil : ne pas dormir sur ses lauriers. La primaire, ce n'est pas la présidentielle. On peut être favori longtemps et perdre à la fin. Alain Juppé l'a appris à ses dépens", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon après sa victoire à la primaire de la droite, dimanche 27 novembre 2016.
François Fillon après sa victoire à la primaire de la droite, dimanche 27 novembre 2016. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)