À La Baule, Nicolas Sarkozy veut l'unité mais du débat

À l'université d'été des Républicains à La Baule (Loire-Atlantique), Guillaume Daret commente le discours du candidat à la primaire, après ceux de ses adversaires hier.

France 2

Samedi, à l'université d'été des Républicains à La Baule (Loire-Atlantique), les différents candidats à la primaire de la droite et du centre en novembre ont tenté de calmer les tensions internes. Aujourd'hui, Nicolas Sarkozy a choisi de faire de même. Néanmoins, comme le note Guillaume Daret, "L'unité oui, pour autant il estime que ça ne doit pas empêcher de mener un certain nombre de débats. 'J'ai des concurrents, pas d'adversaires'", a-t-il dit.

Il tacle Alain Juppé

Le leader des Républicains, très pugnace à la tribune, ne s'est pas empêché de tacler Alain Juppé, en "rejetant le code de bonne conduite proposé par son rival hier, estimant que ça ne servirait de toute façon à rien, note le journaliste de France 2. Ce qui est clair, c'est qu'il ne veut pas laisser le beau rôle de rassembleur à Alain Juppé."

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président de la République Nicolas Sarkozy présente son programme économique à l\'université d\'été du Medef, sur le campus de HEC, à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 31 août 2016.
L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy présente son programme économique à l'université d'été du Medef, sur le campus de HEC, à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 31 août 2016. (PAUL ALFRED-HENRI / CITIZENSIDE / AFP)