Présidentielle 2022 : pas de primaire à droite, les adhérents LR optent pour un vote en congrès

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Présidentielle 2022 : pas de primaire à droite, les adhérents LR optent pour un vote en congrès
France 2
Article rédigé par
Julien Neny - France 2
France Télévisions

Les adhérents au parti Les Républicains ont fait leur choix et rejettent, samedi 25 septembre, la primaire. Ils désigneront leur candidat à la présidentielle de 2022 en congrès, lors d'un scrutin à deux tours.  

L'objectif pour le parti des Républicains est d'avoir un candidat le 4 décembre prochain, pour l'élection présidentielle de 2022. Les adhérents préfèrent un vote à une primaire pour désigner leur candidat. Un choix qui pourrait profiter à Xavier Bertrand, "le favori de la droite dans les sondages", rappelle le journaliste Julien Neny en direct du siège des Républicains à Paris. "Il était le seul candidat de son camp à plaider contre l'idée d'une primaire", ajoute-t-il. 

Valérie Pécresse et Michel Barnier grincent des dents

"Sauf énorme surprise, il [Xavier Bertrand, ndlr] devrait accepter de participer à ce congrès du 4 décembre pour tenter de devenir le candidat unique de la droite en 2022", rapporte le journaliste de France Télévisions. Résultat, "ceux qui grincent des dents, ce sont ses deux principaux rivaux à droite Valérie Pécresse et Michel Barnier", poursuit Julien Neny, avant de conclure : "La droite s'est aujourd'hui enfin choisi une méthode de sélection mais il lui reste le plus difficile : trouver son candidat."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Républicains - LR

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.