Présidentielle 2022 : LR demandera à ses adhérents de trancher entre primaire et congrès fermé

Les militants Les Républicains devront également voter sur une "clause de d'empêchement" qui permettrait de débrancher le candidat LR durant la campagne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christian Jacob, le président du parti Les Républicains, à Nimes (Gard) le 9 septembre 2021. (PASCAL GUYOT / AFP)

Les militants Les Républicains (LR) devront trancher entre primaire à deux tours et congrès fermé pour désigner leur candidat à la présidentielle, a annoncé mercredi 22 septembre le président de LR Christian Jacob. Ce dernier a précisé que le parti proposerait aussi une "clause d'empêchement" pour pouvoir éventuellement débrancher le candidat en cas de problème.

Cette "procédure d'empêchement", inscrite dans le cadre d'une révision des statuts, prévoit que si le candidat choisi "ne peut, pour quelque raison que ce soit, rester porteur de ce choix, la procédure pourrait être (...) à nouveau engagée". Les Républicains n'avaient pas ce type de clause en 2017 lorsque François Fillon, déjà candidat, avait été mis en examen et avait entamé une chute dans les sondages.

Pas de vote de militants d'autres formations de droite

Par ailleurs les militants, qui se réuniront en congrès numérique samedi, devront choisir le nouveau mode de désignation : soit une primaire à deux tours, "par un processus ouvert à l'ensemble des sympathisants qui se reconnaissent dans les valeurs de la droite et du centre", et acceptant d'être inscrits "dans un fichier nominatif".

L'autre option est "un congrès réservé aux seuls militants LR", à deux tours également, a-t-il ajouté. La possibilité d'ouvrir le vote aux militants des formations "amies" de la droite et du centre, défendue dans le camp de Valérie Pécresse, a été écartée mais les adhésions chez LR seront ouvertes jusque "15 jours avant la date du congrès", a ajouté Christian Jacob.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Républicains - LR

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.