Les 4 Vérités - Larcher : "On ne reconstruit pas un pays contre les territoires ou sans les territoires"

Président LR du Sénat, Gérard Larcher est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 4 octobre.

France 2

"Je suis la voix des élus locaux au travers de sénateurs", a affirmé dans Les 4 Vérités sur France 2 Gérard Larcher, réélu lundi à la présidence du Sénat. "C'est vrai qu'ils ont mis un coup d'arrêt à l'alignement des planètes (supposé favorable à Emmanuel Macron, NDLR)".

Selon lui, le chef de l'État "n'entend pas" la "France des territoires, qui se sent abandonnée".

"La vraie méthode c'est la confiance, c'est le respect", a-t-il plaidé, souhaitant "contribuer à être ce pont qui est nécessaire au pays. On ne reconstruit pas un pays, on ne le conduit pas vers la croissance, j'allais dire contre les territoires ou sans les territoires".

"L'ISF est un mauvais impôt"

Gérard Larcher a indiqué que le Sénat examinerait le projet de loi de Finances "comme toujours sans a priori, avec des exigences, avec aussi la nécessité d'apporter des réponses, notamment en matière de fiscalité et de fiscalité territoriale". Il fera "des propositions" sur la réforme de la taxe d'habitation, a-t-il précisé. "Ce qui compte, c'est de garder une taxe qui soit une relation citoyens-collectivités locales".

"On sait que l'ISF est un mauvais impôt", a-t-il également affirmé, alors que le gouvernement prévoit de le remplacer par un impôt sur la fortune immobilière. "Je crois que l'impôt doit être le plus juste possible, mais un mauvais impôt quand il est mauvais, ce n'est pas les tentatives de rééquilibrage qui le rendent meilleur".

Se considère-t-il comme le premier opposant institutionnel ? "Opposant ce n'est peut-être pas mon mot, mais première voix différente ça me va bien", a conclu Gérard Larcher.

Gérard Larcher
Gérard Larcher (France 2)