Législatives : Nathalie Kosciusko-Morizet agressée pendant sa campagne

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate aux élections législatives, a été agressée alors qu'elle faisait campagne sur un marché ce jeudi 15 juin au matin à Paris.

FRANCE 2

Nathalie Kosciusko-Morizet est restée inconsciente pendant plusieurs minutes. Selon des témoins, la candidate distribue des tracts sur un marché parisien, quand un homme en chemise à carreaux d'une cinquantaine d'années approche. Selon Geoffroy van der Hasselt, témoin de l'agression : "Il a fait un mouvement vers son visage à elle, et donc elle a voulu se protéger et a mis sa main pour se protéger, et c'est là qu'elle a reçu sa propre main dans le visage et qu'elle est tombée".

Son adversaire suspend sa campagne

L'ancienne ministre de l'Écologie perd alors connaissance pendant quelques minutes avant d'être conduite par les pompiers à l'hôpital. Son agresseur, lui, repart en courant vers une bouche de métro. Un bénévole de l'équipe de campagne, dans sa course poursuite, affirme avoir reçu des coups en tentant de le suivre. L'adversaire de Nathalie Kosciusko-Morizet, Gilles Le Gendre, arrivé largement en tête au premier tour, suspend sa campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nathalie Kosciusko-Morizet en campagne dans la 2e circonscription de Paris
Nathalie Kosciusko-Morizet en campagne dans la 2e circonscription de Paris (MAXPPP)