Cet article date de plus de trois ans.

Qui est Laurent Wauquiez, le nouveau président de Les Républicains ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
brut : wauquiez
Article rédigé par
France Télévisions

Avant d’accéder à la présidence du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez était notamment ministre au sein du gouvernement de François Fillon et président de la région Auvergne-Rhône-Alples. Retour sur sa carrière politique. 

Il voulait être pilote d’avion. Mais sa myopie en a décidé autrement. Laurent Wauquiez est devenu, le 10 décembre dernier, le président du parti Les Républicains dès le premier tour avec 74,64 % des voix. L’occasion de revenir sur le parcours politique de celui qui revendique « une droite qui veut rétablir l’autorité de l’État ».

Le plus jeune député de l’Assemblée nationale

Laurent Wauquiez, fils d’un père banquier et d’une mère aujourd’hui maire de Chambon-sur-Lignon, a fait sa scolarité dans les meilleurs établissement parisiens. Diplômé de Sciences Po à 23 ans, il sortira par la suite major de l’agrégation d’histoire ainsi que de la promo Mandela de l’ENA.

À 29 ans, il devient le plus jeune député de l’Assemblée nationale. La première fois qu’il y est entré l’a d’ailleurs particulièrement marqué : « J’avais oublié tous mes papiers d’identité, donc à l’’entrée de l’Assemblée, ils ne voulaient pas me laisser rentrer et puis ils avaient aussi du mal à croire qu’un député puisse être aussi jeune. » confiait-il en 2004.

L’un des opposants les plus virulents à la loi sur le mariage pour tous

Durant sa carrière politique, il se distingue notamment par sa parka rouge, un cadeau de son épouse Charlotte Deregnaucourt, dont il est fier : « On a l’impression qu’en France il faut que les politiques soient tous habillés comme des croque-morts, il faut tous qu’on ait des manteaux noirs, absolument sinistres. Moi j’ai mon manteau qui est le cadeau de ma femme et je n’ai pas l’intention d’en changer. » 

Progressivement, il monte les échelons. À 35 ans, il devient ministre au sein du gouvernement de François Fillon sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Puis, en 2013, il se fait particulièrement remarqué car il est l’un des opposants les plus virulents à la loi sur le mariage pour tous, qu’il qualifiait de « bricolage sur la famille et le mariage ».

Avant de prendre la tête de LR, il était le président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alples depuis 2015. Mais son nouveau statut ne satisfait pas tous les adhérents du parti, à l’image de Xavier Bertrand qui décidé de le quitter car il estime ne pas se reconnaître dans la ligne politique de Laurent Wauquiez.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.