Les Républicains : un Conseil national tendu

A moins d'un an des élections européennes, Laurent Wauquiez tente de pacifier sa famille politique divisée.

Voir la vidéo
France 3

C'est à Menton (Alpes-Maritimes), que sont réunis les ténors des Républicains ce week-end, à l'occasion d'un Conseil national organisé dans un climat relativement tendu. C'est autour d'un sujet brûlant, l'Europe, que deux nuances de droite tentent de faire bonne figure et d'afficher leur cohésion malgré tout. On a même pu assister à quelques rapprochements, notamment entre le président Laurent Wauquiez, eurosceptique, et Valérie Pécresse, pro-européenne. "J'ai l'impression que cela avance dans le bon sens et que le message que nous avons tous porté a été entendu et que nous ne laisserons pas le discours pro-européen à Emmanuel Macron", a d'ailleurs déclaré celle-ci.

L'échéance des élections européennes

Le chemin vers l'apaisement reste cependant jonché d'obstacles pour Laurent Wauquiez, comme lorsque le maire de Nice Christian Estrosi, réputé "Macron-compatible", se fait huer à son apparition. S'il joue le jeu du rassemblement, le président du parti reste ferme sur ses idées et met au centre de son discours la crise migratoire en dénonçant les donneurs de leçons. Il reste désormais moins d'un an aux Républicains pour trouver une ligne qui rassemble et un leader pour mener la liste LR aux élections européennes de 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Laurent Wauquiez, le 30 juin 2018 à Menton, (Alpes-Marîtimes). 
Laurent Wauquiez, le 30 juin 2018 à Menton, (Alpes-Marîtimes).  (VALERY HACHE / AFP)