Échec des Républicains aux européennes : Gérard Larcher invite Laurent Wauquiez à en tirer les conclusions tout en assurant n'avoir jamais demandé sa démission

Le président du Sénat, Gérard Larcher, revient sur franceinfo sur l'échec des Républicains aux élections européennes en invitant à une remise en question du positionnement politique porté par Laurent Wauquiez, dont il assure n'avoir jamais cependant demandé la démission.

franceinfo

Gérard Larcher, président LR du Sénat, invite le président de son parti, Laurent Wauquiez, à "tirer les conclusions" du faible score des Républicains aux élections européennes, où la formation a obtenu 8,5% des voix, tout en précisant qu'il n'avait "demandé la démission de personne."

Il va falloir que l'on change de logiciel, pour qu'on arrive à rassembler, et je pense que pour Laurent Wauquiez c'est un sacré défi.

Gérard Larcher

à franceinfo

"Moi, je n'ai demandé la démission de personne, assure le président du Sénat. J'ai dit simplement qu'il faut nous remettre très profondément en question, revoir nos projets, nos stratégies d'alliance, et tout simplement notre positionnement politique." Invité à préciser si Laurent Wauquiez doit rester président du parti, Gérard Larcher ajoute : "Dans la logique gaulliste c'est au président lui-même d'en tirer les conclusions. S'il ne le fait pas, il a des statuts qui le protègent."

Le président du Sénat salue la décision prise en 1999 par Nicolas Sarkozy, qui avait quitté le poste de secrétaire général du RPR après un échec aux élections européennes : "Je pense que c'était une décision qui s'inscrivait dans notre tradition."

Gérard Larcher, invité sur franceinfo mardi 28 mai.
Gérard Larcher, invité sur franceinfo mardi 28 mai. (FRANCEINFO)