François Fillon : sa candidature divise son camp

En coulisses, beaucoup de députés s'interrogent sur la candidature de François Fillon malgré le recadrage de l'ancien Premier ministre aux parlementaires frondeurs ce mardi 14 février.

FRANCE 2

À droite, on ressent actuellement une grande colère. "Il y a beaucoup d'inquiétude, notamment chez les députés qui, au-delà de la présidentielle, ont tout simplement peur de perdre leur siège lors des législatives. Il y en a énormément qui sont résignés et deviennent aujourd'hui adeptes de la méthode Coué car aucun plan B n'a réussi à s'imposer et aussi parce qu'ils voient bien que François Fillon est arc-bouté et ne veut rien céder", explique Guillaume Daret en direct du QG de François Fillon à Paris.

François Fillon déjeunera demain avec Nicolas Sarkozy

C'est d'ailleurs ce qui s'est dégagé du déplacement de François Fillon à La Réunion. "On a pu discuter avec le candidat qui a comparé sa campagne à un train lancé qui ne s'arrêtera pas. En tout cas pour donner le sentiment, au moins en façade, d'une famille de droite unie, François Fillon déjeunera demain avec Nicolas Sarkozy et il recevra un peu plus tard François Baroin, pressenti jusqu'il y a encore quelques jours pour remplacer le candidat dans la course à l'Élysée", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président Nicolas Sarkozy et l\'ancien Premier ministre François Fillon au siège de l\'UMP (ex-Les Républicains), à Paris, le 2 décembre 2014. 
L'ancien président Nicolas Sarkozy et l'ancien Premier ministre François Fillon au siège de l'UMP (ex-Les Républicains), à Paris, le 2 décembre 2014.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)